J’ai serré la main du diable

Je viens de terminer J’ai serré la main du diable – La faillite de l’humanité au Rwanda de Roméo Dallaire.

Sans croire nécessaire de faire écho de mes réactions pendant la lecture, je veux toutefois recommander celle-ci à toute personne impliquée dans les institutions multilatérales.

La comparaison et la symétrie de certaines situations avec des faits du quotidiens, heureusement triviaux, a une résonance particulière.